Les Règles du jeu

Les R gles du jeu Vritable phnomne d dition aux tats Unis le premier roman d Amor Towles est un vibrant hommage au New York flamboyant de la fin des annes o les hommes avaient la mlancolie des hros de Fitzgerald e

  • Title: Les Règles du jeu
  • Author: Amor Towles
  • ISBN:
  • Page: 134
  • Format: nombredepagesdelditionimprime
  • Vritable phnomne d dition aux tats Unis, le premier roman d Amor Towles est un vibrant hommage au New York flamboyant de la fin des annes 30, o les hommes avaient la mlancolie des hros de Fitzgerald et les femmes l esprit des hrones de George Cukor Dactylo dans un grand cabinet juridique de Wall Street, Katey Kontent dissimule soigneusement ses origines Intelligence mordante, nerfs d acier, ambition, cette fille d immigrs russes de Brooklyn s est fix comme objectif de rejoindre un jour les cercles dors de Manhattan Et l aristocratique et sduisant banquier Tinker Grey, rencontr un soir de rveillon, va indirectement lui en ouvrir les portes avant de disparatre Plus tard, le hasard remettra Tinker sur le chemin d une Katey qui n ignore alors plus rien des impitoyables rgles du jeu Un premier roman poustouflant, une voix qui tient de Francis Scott Fitzgerald et de Truman Capote mais a su trouver son identit Publishers Weekly

    • [PDF] Download é Les Règles du jeu | by Ä Amor Towles
      134 Amor Towles
    • thumbnail Title: [PDF] Download é Les Règles du jeu | by Ä Amor Towles
      Posted by:Amor Towles
      Published :2019-08-17T14:45:19+00:00

    2 thoughts on “Les Règles du jeu

    1. Amor Towles Is a well-known author, some of his books are a fascination for readers like in the Les Règles du jeu book, this is one of the most wanted Amor Towles author readers around the world.

    2. Je me suis plongée avec délectation dans l'atmosphère de l'année 1938 à New York. L'ambiguïté des sentiments, la complexité des relations, l'évolution de chaque personnage forment une histoire passionnante de bout en bout. Quant à l'écriture fluide, précise, riche sans être alambiquée, est un vrai régal. Un excellent roman

    3. J'ai été charmée par ce livre dans les disons150 premières pages : histoire légère et plaisante, distrayanteen un mot bienvenue pour une fin de journée.La deuxième moitié du livre est m'a cependant assez déçue, l'écriture (la traduction ?) est assez maladroite, voire lourdequant à l'intrigue et au dénouement, ils m'ont paru affectés et artificiels.De plus, un des passages du livre, faussement humoristique mais surtout à la limite du racisme à l'encontre des asiatiques m'a partic [...]

    4. Un livre où l'ennuie est maître, d'une langueur monotone, la plupart des scènes se déroulent dans une ambiance de bars, de coktails, où semble t-il rien n'avance, je me suis terriblement ennuyée.En parcourant ces pages je me demande encore à quel moment l'histoire commence réellement? l'intrigue est inexistante.La vie à New York dans les années 30? c'est très limitée dans cet ouvrage, quelle déception, impossible de poursuivre ma lecture que j'ai abandonnée avant la finBref je dé [...]

    5. J'ai été happée pendant la première moitié du livre: une immersion dans le New york des années 30, j'y étais complètement!Amusée par l'esprit aiguisé et la répartie de certaines répliques, la liberté de certains personnages, le cynisme et l'acuitéen présents!Je l'ai dévoré jusqu'à la fin is petit bémol car la deuxième partie du livre tourne un peu en rond, pas de but précis, trop d'approximations.Ca reste un bon livre puis un voyage à New York pour moins de 10 euros ça ne [...]

    6. Le style est fluide, agréable, parfois même très drôle. Mais le plus chouette dans tout ça, c'est new York !! J'ai trouvé des adresses de vieux bars anglais, de cabarets russes cachés à essayer de retrouver si j'ai un jour l'immense bonheur d'aller à New york écouter Woody Allen jouer de la clarinette en lisant un autre roman d'Amor Towles.

    7. Je viens de lire ce livre en anglais (merci Kindle), et je parcours l'extrait traduit : c'est affreux. Impossible certainement de traduire la légèreté du style de Amor Towles, où tout est fluide, intelligent, subtil. ici, le récit est simplement lourd et ennuyeux, même les dialogues tombent à plat. Quel dommage, c'est un grand livre !

    8. Ce livre est agréable à lire, surtout si l'on cherche à s'évader dans une ambiance du New York des années 30. Le décor, les manières, les personnages, tout y est. Deux colocataires rencontreront par hasard dans un bar, un jeune aristocrate, et leur sort se liera à lui de façon imprévisible.

    Leave a Reply

    Your email address will not be published. Required fields are marked *